top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurKOTORRITECH SA

Inauguration d'Alpole


L’EPFL dévoile son nouveau bâtiment Alpole sur le campus Energypolis


Sur le campus d’Energypolis à Sion, l’EPFL a inauguré son nouveau bâtiment Alpole, qui servira de centre de recherche sur les environnements alpins et polaires.


La société Kotorritech SA a conçu les études C.V.S pour Alpole et participe le 19 décembre 2022, au dixième anniversaire de la convention d'implantation du campus EPFL Valais Wallis à Sion qui a été célébré par l'inauguration du nouveau bâtiment Alpole.




Situé sur le campus Energypolis, Alpole accueillera les chercheurs qui étudient les environnements alpins et polaires. Energypolis accueille l'EPFL Valais Wallis, la HES-SO Valais/Wallis et la Fondation The Ark. Avec l'ouverture d'Alpole, qui s'inscrit dans la deuxième phase d'expansion de l'EPFL dans le canton du Valais, le campus franchit une nouvelle étape dans sa stratégie de croissance. Christophe Darbellay, chef du Département valaisan de l'économie et de la formation, a déclaré : « Grâce à ALPOLE, le Valais devient un centre névralgique dans la recherche de solutions aux défis posés par les changements climatiques. » En plus de l'ouverture du bâtiment Alpole, l'EPFL a également annoncé ses projets pour un nouveau centre de recherche à Sion. Le président de l'EPFL, Martin Vetterli, a déclaré que l'une des priorités de l'organisation est d'utiliser son expertise pour faire face au changement climatique. Le nouveau centre R&D de Sion se concentrera sur le développement de systèmes de production, de stockage et de distribution d'énergie propre afin de soutenir l'objectif de neutralité carbone d'ici 2040. Le centre de recherche complétera et améliorera les études sur le changement climatique menées à Alpole, et sera équipé de quatre nouvelles chaires de recherche EPFL Valais Wallis au moment de son ouverture.






Un terrain d'essai idéal avec plus de 150 experts

Alpole est une nouvelle structure de recherche qui se concentrera sur l'étude de la manière dont le réchauffement climatique affecte les écosystèmes sensibles en haute altitude et sous des latitudes élevées. Les Alpes valaisannes environnantes constituent un terrain d'essai idéal pour ce type de recherche. Le financement du bâtiment a été assuré par le canton du Valais et la commune de Sion, à hauteur de CHF 410 millions pour l'ensemble du campus Energypolis, dont CHF 58,55 millions spécifiquement alloués à Alpole. Le bâtiment accueillera huit chaires de recherche de l'EPFL et 150 à 180 experts, ainsi que l'Institut polaire suisse et les chercheurs du Centre interdisciplinaire de microscopie électronique.





10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page